In memoriam

Jean-Louis Rolandez

L'année 2004 sera aussi à marquer d'une pierre noire. Notre ami Jean-Louis Rolandez, grand naturaliste, a disparu accidentellement le 1er avril 2004.

Toute une vie - trop courte - consacrée à l'étude et la protection de la nature, une vie toujours tournée vers les autres, notamment les plus jeunes, mais une vie riche, pleine a été brutalement et injustement interrompue.

Il nous avait guidés avec sa gentillesse et sa compétence, sur ses sentiers, dans ses galeries à Chauves-souris. Il avait encore tant à nous apprendre et à nous faire partager.

Jean-Louis laisse derrière lui, outre ses très nombreux amis, une importante oeuvre naturaliste. Il survivra au travers de cette Réserve Naturelle du Pont des Pierres dont il est le créateur et qui portera son nom. Merci Jean-Louis.

    Jacques Bordon